Anas a dit : « Le Prophète a interdit cette vente (par le toucher). »

Selon Abou Saïd, l’Envoyé de Dieu a interdit la vente connue sous le nom de «monabada», par laquelle le vendeur étale le tissu sans donner le temps à l’acheteur de le toucher ou de le contempler. De même, il a interdit la vente connue sous le nom de «molamassa», par laquelle le vendeur laisse l’acheteur toucher l’étoffe sans la lui montrer. »

Catégorisé: